Jean-Marie Vanlerenberghe

Jean-Marie Vanlerenberghe est né le 29 mars 1939 à Bully-les-Mines (62). 
Il est l’ainé d’une famille de quatre enfants. Son père Victor travaillait aux houillères du Pas-de-Calais et était syndicaliste CFTC et sa mère Jeanne, institutrice.  Après des études secondaires au Lycée Saint-Paul à Lens et le baccalauréat, il obtient le diplôme d’ingénieur à l’Institut catholique d'arts et métiers (ICAM Lille) et du Centre des hautes études de la construction. 
Il se marie en 1965 et est père de deux enfants.

 

Il travaille d’abord dans le BTP et de 1964 à 1969 à Arras chez Rhône-Poulenc-textile. Il rejoint jusqu’en 1974 le Centre d’études supérieures industrielles (CESI Arras et Paris). Ensuite, il devient délégué du CDS et de l’UDF jusqu’en 1981.

 

De 1981 à 1986, il dirige la Fédération Nationale du Crédit mutuel agricole et rural (CMAR) à Paris et de 1990 à 1993, le groupe CAPFOR (Conseil en Développement d’Entreprises et Ressources Humaines). Il siège au Parlement européen de 1986 à 1989 et de 1993 à 1994.

 

Maire de la ville d'Arras depuis juin 1995, il a été élu sénateur du Pas-de-Calais en septembre 2001.

Fin 2007, il participe à la création du Modem avec François Bayrou dont il est vice-président national en charge de l’organisation. Il est réélu en 2008 maire d'Arras avec 51,24 % des voix au premier tour avec le ralliement d'un ancien conseiller municipal communiste et deux jeunes responsables socialistes. Il est réélu président de la communauté urbaine d'Arras le 4 avril 2008.

 

Au Sénat, Jean-Marie Vanlerenberghe est vice-président de la Commission des Affaires sociales. Il est également membre de la mission d’évaluation des comptes de la Sécurité sociale (MECSS).

Par ailleurs, il est membre depuis 2007 du Conseil national d’orientation pour l’emploi et préside depuis 2009 la commission « Territoire » du Centre national de l’information statistique.

 

Le 14 novembre 2011, il démissionne de ce mandat de maire au profit de son successeur Frédéric Leturque.


Il est, depuis le 13 octobre 2014, rapporteur général de la commission des affaires sociales du Sénat.